Les 2 aspects de notre Mental

 

 

Le Petit Mental (PM) que certains appellent le « petit vélo dans la tête », est l’organe de l’ego, celui de l’intelligence ordinaire, celui qui anime nos croyances et les idées que nous nous faisons sur nous-mêmes.

Le Grand Mental (GM) est en rapport avec notre intuition, notre inconscient.

Notre style de vie fait la part belle au mental. Il gouverne chacune de nos activités et exerce une véritable dictature sur nos vies. Il guide tous nos comportements et c’est toujours vers lui que nous cherchons notre salut. Sa tyrannie est devenue telle que nous pouvons l’accuser de nous empêcher d’avoir une vue claire de notre vie. Plutôt que de vouloir s’en défaire, il semble plus intéressant de comprendre comment il fonctionne afin de nous libérer de la prison invisible qu’il tisse autour de nous. En affinant sa compréhension, nous découvrirons qu’il possède deux aspects.

cerveau wx

LES DEUX ASPECTS DU MENTAL 

Il y a un conflit quasi permanent entre les 2, car ils ne « rament » pas dans le même sens.

LE PETIT MENTAL (PM), celui qui nous limite : c’est l’ergoteur, le petit singe, le canard, le radoteur  …

Ce PM est en rapport avec le cerveau gauche, il sert à fonctionner sur le plan physique. Il analyse les situations, met en forme, structure. C’est l’intelligence ordinaire, celle du QI et des tests. C’est celui qu’on connaît le mieux. En soi, ce PM est très utile dans notre vie de tous les jours, il sert à nous informer, à comprendre ce qui se passe et à agir dans le monde : lire toutes sortes d’informations, nous diriger, savoir utiliser nos machines, apprendre…

Mais ce PM présente une autre facette moins reluisante quand il nous souffle « tu es nul », « tu n’y arriveras jamais », « pourquoi tu fais ça » ? C’est lui le grand organisateur de notre cinéma intérieur qui nous fait croie que l’autre nous en veut, qu’il ne nous aime pas, qu’il pense comme ci ou comme ça … Tout cela est sans fondement réel, mais repose sur les croyances dans lesquelles le mental s’englue.

Nous croyons ce que le Petit Mental raconte, nous adoptons l’idée et plus nous la ressassons, plus elle prend de la force. A la longue, elle occupe une place centrale et gouverne notre vie sans que nous en ayons conscience. Serviteur de l’ego, il nous trompe car il nous fait adopter des certitudes qui sont totalement arbitraires mais qui guident notre comportement. Avec lui, on peut décréter ce qu’on veut, l’ego s’arrangera toujours pour nous le faire croire.

Le Petit Mental est également un saboteur car il sait nourrir une petite frustration et en intensifier l’effet. Cela peut se traduire par des choses aussi bénignes que « il a refusé de venir avec moi au cinéma » et s’amplifier en « moi je me sacrifie toujours pour lui et, égoïste comme il est, jamais il ne ferait un effort pour me faire plaisir« …. Le processus est lancé et peut continuer par de la colère, de la bouderie, de l’enfermement sur soi. Cette crise laisse alors une empreinte dans le corps énergétique, sous forme de tension. Si quelques jours plus tard un événement identique survient, il va à son tour, créer de nouvelles tensions de même nature, qui vont s’agglutiner à a première et la renforcer.

Les effets de cette tension se répercutent dans le corps physique et touchent des chaînes musculaires, des organes ou des tissus, avec les conséquences qu’on imagine. Mentalement, cela crée un chemin connu que le Petit Mental empruntera à chaque situation sans en être conscient.

Heureusement, il existe des antidotes que vous trouverez tout au long de mon blog….

LE GRAND MENTAL (GM) celui qui nous met en contact avec notre intuition et nos profondeurs : c’est celui qui fait remonter les informations de l’inconscient et les rend accessibles….

Le GM est en rapport avec le cerveau droit, il est le vecteur d’expression de l’inconscient. C’est l’Intelligence, la voix des profondeurs et de l’intuition. Etablir un contact avec lui est la première étape de la lente remontée des informations vers le conscient sous forme d’images, de sensations, de souvenirs, de symboles. Si l’on observe ses processus de fonctionnement,  nous pourrons mettre en évidence beaucoup d’attitudes qui sont les antidotes aux poisons qui favoriseront l’expression du Grand Mental.

Une différence importante entre le PM et le GM se révèle lorsqu’ils sont confrontés à une situation complexe. La recherche de l’attitude qui, croit-il minimisera la souffrance est l’objectif du PM. Le GM, quant à lui, cherche à être libre, à sentir que le problème ne l’entrave plus. Quand on est libre, il n’y a plus de problème !

Alors, comment pouvez-vous découvrir le GM si vous laissez toujours le PM s’emparer d’une situation ?

Article de Françoise Salaün

 

Mots-clefs :, , ,

Auteur :francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

SUIVRE CE BLOG

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Amoureusea55ans |
concourspitch2 |
Khattou pierre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lelabadieblog
| Du-côté-de-chez-nous
| Bigotjohan