Dans l’état d’Eveil

 

 

L’Éveil ne doit pas rester un sommet atteint en de rares moments d’isolement et d’intériorisation. L’Éveil doit descendre dans la vie de tous les jours. Le mental aimerait qu’une telle chose soit très difficile et certains se laissent prendre dans le mirage autosuggestif d’une difficulté illusoire. Malheureusement pour le pauvre petit mental, l’Éveil est très facile à percevoir. Il ne pourrait, d’ailleurs, en être autrement, car, être éveillé, ce n’est pas réaliser un difficile exploit, c’est simplement être conscient de ce que nous sommes.

Cela ne demande aucun effort.

Les efforts sont le lot du mental et il en fait des efforts pour parvenir à construire toute une structure mensongère nous cachant notre réalité et faisant de nous des dupes. S’imaginer que l’Éveil est difficile, c’est continuer à être leurré par le mental. Comprendre qu’il résulte d’un mouvement intérieur très simple, c’est contourner le mur dressé par le mental, pour trouver la limpidité des origines.

 l'éveil

L’état d’Éveil n’est pas lui-même une sorte de suggestion.

C’est une réalité vivante.

Nous ne produisons pas un état nouveau. Nous dépouillons notre conscience de la multitude des accaparements qui l’empêchent de percevoir sa propre Réalité.

Pour devenir Éveillé, il ne faut rien ajouter. Il faut, au contraire, tout retirer. Il ne s’agit pas de se représenter mentalement ce que peut être l’Éveil, puis de se délecter de la contemplation de cette représentation. Il faut percevoir l’Éveil et, pour le débutant, l’Éveil est une réalité subtile qui parfois se manifeste et parfois se dérobe.

Le but est de percevoir le monde à partir du point de vue de l’Éveil. Ou, pour s’exprimer plus justement, de vivre éveillé en ce monde.

L’Éveil est un état de conscience qui se manifeste sans effort volontaire, par une silencieuse déchirure du mental.

Pour lui permettre de jaillir, il suffit, quelle que soit l’activité que nous accomplissons, de sentir que nous sommes la silencieuse Conscience qui reste passivement spectatrice.

L’activité continue à se dérouler, le temps continue à couler, le mental travaille et émet des pensées, la bouche peut parler ou le corps se mouvoir, mais, à l’arrière-plan la Conscience intemporelle est perceptible.

La perception de sa présence donne une dimension radicalement différente à tout ce qui est perçu. Son incommensurable silence ensevelit toutes les possibilités d’agitation intérieure. La paix, la plus profonde qui soit, nous est donnée. Être éveillé, c’est révolutionner notre regard.

Car, en l’Éveil, se manifeste une indescriptible et très subtile différence dans notre perception des choses. Nous ne désirons plus rien, cet état contenant une plénitude totale. Nous savons qu’il n’y a plus rien à obtenir. Le début et la fin de l’univers trouvent leur justification au-delà des mots et des pensées.

Tout est bouleversé sans violence. Les anciennes valeurs n’ont plus cours. Les anciens espoirs sont dissous. Les vieilles angoisses sont mortes.

L’Éveil, en sa simplicité, engendre une transformation totale. C’est l’abandon des rivages familiers, l’ouverture à un espace nouveau et illimité. Être éveillé est d’une simplicité extraordinaire. Cela se fait à l’instant même où, nous souvenant de l’Éveil, nous abandonnons notre ancien état d’esprit.

Il n’y a rien à croire, rien à pratiquer.

Regardez calmement ce qui vous entoure.

Soyez tout entier dans votre regard. Plongez en lui.

Sentez que vous êtes la Conscience qui perçoit, la Conscience qui perçoit ce qui vous entoure et qui perçoit l’homme vivre. Sentez cela réellement.

Texte de Krishnamurti

Mots-clefs :, , , , , ,

Auteur :francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Amoureusea55ans |
concourspitch2 |
Khattou pierre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lelabadieblog
| Bigotjohan
| Guide de l'ARH débutant