La Force qui active les Lois de la nature

 

 

 

Message :  Chez l’être humain, l’esprit est seulement entouré et obscurci par la convoitise terrestre qui adhère à lui comme des scories, lesquelles l’alourdissent et l’entraînent vers le bas. Or, ses pensées sont des actes de volonté en lesquels repose la force de l’esprit. L’être humain dispose de la décision de bien ou de mal penser et peut ainsi diriger la Force divine vers le bien comme vers le mal! Là réside la responsabilité que porte l’être humain. Or la récompense ou le châtiment ne fait pas défaut puisque toutes les conséquences des pensées refluent vers leur point d’origine de façon immuable, donc inexorable en vertu de la Loi de la fonction de réciprocité entrée en vigueur.

Les gens ont seulement besoin de laisser le petit mot «Dieu» de côté et de se plonger sérieusement dans la science, alors ils y trouveront exactement la même chose exprimée avec d’autres mots. Dès lors, n’est-il pas ridicule d’en discuter encore? Aucun être humain ne peut contourner les Lois naturelles, personne ne peut nager contre elles.

La véritable cause, la voici: on présente de tant de côtés à l’humanité des caricatures grotesques de la Divinité, qu’en les examinant un peu sérieusement elle ne peut s’en accommoder. Comment la Force universellement étendue et pénétrante de la Divinité ne serait-elle pas forcément avilie et dégradée par cette tentative de la faire comprimer dans une image?

En réfléchissant profondément on reconnaît qu’aucune image ne peut être donnée à la Force, parce que chaque être humain porte en lui la pensée de Dieu et que tout son être proteste contre l’amoindrissement de la grande et insaisissable Force qui le créa et qui le guide. Le dogme se révèle coupable à l’égard d’une grande partie de ceux qui dans leur opposition cherchent à outrepasser toute objectivité, et cela, très souvent à l’encontre de la certitude qu’ils sentent vivre en eux-mêmes.

Mais l’heure n’est pas loin où le réveil spirituel arrive! 

La Vérité n’a jamais été différente de ce qu’elle a toujours été, de ce qu’elle est aujourd’hui et de ce qu’elle sera encore dans des dizaines de milliers d’années, parce qu’elle est éternelle ! C’est pourquoi apprenez à connaître les Lois qui reposent dans le grand Livre de la Création tout entière. S’y soumettre, signifie aimer Dieu! Alors, tu ne provoques aucune dissonance dans l’harmonie, mais tu contribues au contraire à former ce mugissant accord jusqu’à sa pleine hauteur. Maintenant, que tu dises: je me soumets volontairement aux Lois existantes de la nature parce que c’est pour mon bien, ou que tu dises: je me conforme à la Volonté de Dieu qui se révèle dans les Lois naturelles, ou à la Force inconcevable qui active les Lois de la nature… y a-t-il une différence dans l’effet ? La Force est là et tu la reconnais, tu dois, oui, la reconnaître parce que tu n’as absolument rien d’autre à faire dès que tu réfléchis un tant soit peu…

Et cette Force agit en toi aussi lors de la pensée! Ne l’utilise donc pas pour le mal, mais pense le bien! N’oublie jamais: lorsque tu engendres des pensées, tu emploies la Force divine avec laquelle tu es capable d’atteindre le plus pur, le plus haut!

Efforce-toi en cela de ne jamais laisser hors de ton attention le fait que toutes les conséquences de ton penser retomberont toujours sur toi selon la force, la grandeur et l’étendue de l’effet des pensées, et cela dans le bien comme dans le mal.

Mais puisque la pensée est spirituelle, ses conséquences reviennent spirituellement de nouveau. Elles t’atteignent partout. Par conséquent, il est égal que tu sois ici sur Terre ou alors après ton décès, dans le spirituel. Parce qu’elles sont spirituelles, les conséquences de tes pensées ne sont pas seulement liées à la matière. Cela a pour résultat que la décomposition du corps n’en suspend pas le déclenchement! La rétribution arrive assurément tôt ou tard dans l’effet rétroactif, ici ou là-bas, mais de manière précise. Le lien spirituel avec toutes tes œuvres demeure solide, car les œuvres terrestres, matérielles, elles aussi ont, oui, une origine spirituelle du fait des pensées qui les ont engendrées. Les œuvres terrestres demeurent, même si tout le terrestre est passé, elles subsistent. Il découle de cela qu’il est juste de dire: «Tes œuvres t’attendent aussi longtemps que le déclenchement amené par la fonction rétroactive ne t’a pas encore atteint.»

Es-tu, lors d’une rétroaction encore ici, sur Terre, ou de nouveau ici, alors la force des conséquences spirituelles se répercutera sur toi selon le genre, dans le bien comme dans le mal, et suivant les circonstances, sur ton entourage ou directement sur toi-même, sur ton corps.

Qu’il soit ici, encore une fois, tout particulièrement fait attention à ceci: la vraie vie, la vie véritable, se déroule spirituellement! Et elle ne connaît ni temps ni espace, donc aucune séparation. Elle se tient au-dessus des concepts terrestres. Pour cette raison, les conséquences t’atteignent, où que tu sois, au moment où elles reviennent vers le point d’origine selon la Loi éternelle de la répercussion. Rien de cela ne se perd, tout revient, assurément.

Cela solutionne aussi maintenant la question déjà si souvent posée: comment se fait-il que des êtres humains visiblement bons aient parfois à souffrir si durement au cours de la vie terrestre, de sorte que cela soit vu comme une injustice? Ce sont des déclenchements qui doivent les atteindre!

DIEU nous parle

Tu connais la réponse à cette question à présent. Ton corps du moment ne joue aucun rôle. En effet, ton corps n’est pas toi-même, il n’est pas ton «je» tout entier, mais un outil que tu t’es choisi ou que tu as dû prendre en fonction des Lois de la vie spirituelle en vigueur, Lois que tu peux encore nommer Lois cosmiques si cela te paraît plus compréhensible. La vie terrestre du moment n’est qu’un court laps de temps de ton existence véritable.

Quelle pensée accablante ce serait, s’il n’existait pas d’échappatoire, pas de puissance qui agisse de façon protectrice pour ton «je». Plus d’un devrait alors perdre courage lorsqu’il se réveille à la vie spirituelle et aimerait encore mieux dormir dans la vieille routine. Celui qui dort ne sait pas, non, tout ce qui l’attend, ce qui doit encore l’atteindre, venu du passé par la fonction rétroactive, ou, comme disent les êtres humains «ce qu’il doit réparer».

Mais, sois sans-souci! Avec le réveil, tu reçois l’indication d’un chemin que t’a réservé la sage disposition de la grande Création grâce à cette force du bon vouloir sur laquelle j’ai déjà tout particulièrement attiré l’attention, et qui atténue les dangers d’un karma en cours de déclenchement ou qui l’écarte complètement. Cela aussi l’Esprit du Père l’a déposé dans ta main. La force du bon vouloir t’entoure d’un cercle qui est capable de décomposer le mal qui t’assiège ou, tout au moins, l’affaiblit grandement tout comme la couche atmosphérique protège aussi le globe terrestre. Mais la force du bon vouloir, cette forte protection, est cultivée et stimulée par la puissance du silence.

C’est pourquoi, chercheurs, je vous rappelle encore une fois de façon pressante:

Gardez pur le foyer de vos pensées et utilisez ensuite en premier lieu la grande puissance du silence si vous voulez progresser vers le haut.

Le Père a déjà déposé en vous la force pour tout! C’est à vous seuls qu’il appartient de l’utiliser!

 

Message du Graal de Abdrushin

http://francoisesalaun.unblog.fr/

Mots-clefs :, , , ,

Auteur :francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

SUIVRE CE BLOG

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Blog travel lifestyle |
net with web |
Célèbre Maître Marabout PAP... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Piperineforte
| Trioxhydre
| L' Hôtellerie Restaura...