L’impulsion personnelle intérieure

 

 

Si l’être humain glisse successivement d’une requête à l’autre, il lui est impossible d’apporter l’ardeur et la ferveur nécessaire à une prière sincère.

Dans une prière, la multiplicité des requêtes l’affaiblira toujours. Un enfant ne demande jamais sept choses en même temps à son père, il lui demande toujours ce qui lui tient le plus à cœur en premier et au moment où il s’adresse à lui, qu’il s’agisse d’une peine ou d’un désir.

Ainsi, dans sa détresse, l’être humain doit aussi se tourner vers Dieu avec ce qui l’oppresse. Et, dans la plupart des cas, ce sera toujours uniquement une affaire particulière, et non plusieurs. Il ne doit pas demander pour quelque chose qui ne l’oppresse pas, parce qu’une telle requête ne pourrait être ressentie de façon suffisamment vivante dans son for intérieur et deviendrait une formule vide, affaiblissant par sa nature une autre demande vraiment nécessaire.

C’est pourquoi l’être humain ne doit demander que ce qui lui est réellement nécessaire! Qu’il laisse de côté les formes sans consistance qui s’éparpillent au vent et qui, avec le temps, finissent par cultiver l’hypocrisie!

La prière exige la sincérité la plus grande. Que l’être humain prie dans le calme et dans la pureté afin que, par le calme, la force d’intuition soit accrue et que, par la pureté, elle reçoive cette lumineuse légèreté, qui est capable de transporter la prière vers le haut, vers les cimes de la Lumière totale et toute pure. Alors viendra pour le requérant l’exaucement qui lui est le plus utile et qui le porte réellement vers l’avant!

Ce n’est pas la force de la prière qui est capable de la projeter ou de la pousser vers le haut, mais uniquement la pureté dans sa légèreté correspondante. Cette pureté, chaque être humain peut l’atteindre dans chacune de ses prières dès que le besoin de prier devient vivant en lui. Il n’est pas nécessaire pour cela que toute sa vie se déroule déjà dans la pureté. Le fait que sa vie ne se déroule pas encore entièrement dans la pureté ne peut l’empêcher de temps à autre, durant quelques secondes, de s’élever dans la prière avec la pureté de son intuition.

Il n’y a pas seulement le paisible isolement et le recueillement intense qui donnent de la force à la prière, il y a aussi les élans de l’âme comme la crainte, la peine, le souci, la joie.

 

Source : Extrait du livre Dans la Lumière de la Vérité

Article de Françoise Salaün

 

Mots-clefs :, , , , ,

Auteur :francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

SUIVRE CE BLOG

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Blog travel lifestyle |
net with web |
Célèbre Maître Marabout PAP... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Piperineforte
| Trioxhydre
| L' Hôtellerie Restaura...