Donner de la Valeur pour Contrer la Pauvreté

 

 

Que vaut un cheval ? Une vache ? Combien vaut la terre ? Dieu a-t-il un prix ? Dieu est le trésor. 

La plupart des individus considère l’argent d’un point de vue strictement matériel. Néanmoins, tout ce qui existe dans le monde physique, qui se manifeste et apparaît, a une contrepartie dans des mondes plus subtils. La science initiatique nous révèle que l’argent est avant tout une énergie qui obéit à certaines lois. De même que le QI (l’énergie vitale) circule aisément dans le corps humains lorsqu’il n’existe aucun blocage, l’énergie de l’argent apporte la santé financière, la capacité réalisatrice, l’abondance et la prospérité à celui qui connaît et respecte des règles.

PAUVRET2La pauvreté est une maladie qui peut être guérie. Elle résulte des barrages que dresse l’humanité devant la bonne circulation du flot de l’argent, par méconnaissance des lois universelles.

L’argent est apparu dans l’humanité quand les hommes ont quitté la Mère (la Nature) pour aller vers le Père, quand ils ont cessé de vivre une vie simple, en harmonie totale avec la terre et la nature, avec les animaux et les plantes, en famille, en tribu, en communauté. Ils connaissaient alors tous les secrets de la Mère.

À cette époque, l’argent n’était pas présent, car la Mère pourvoyait à tous leurs besoins.

Même de nos jours, d’ailleurs, on peut constater que l’enfant n’est pas du tout conscient de l’argent, qui n’apparaît comme préoccupation que lorsqu’il quitte ses parents pour faire sa vie dans le monde.

Jadis, il était relativement facile de faire du troc dans une petite communauté, mais lorsque les transactions sont devenues plus complexes, un langage universel d’échanges s’est imposé : ‘l’argent’, qui donnait une valeur précise à chaque chose – un cheval vaut tant, un boeuf vaut tant, le blé vaut tant – et c’était un enrichissement.

Derrière toute chose, il y a un être, une âme, une intelligence et un monde supérieur. A travers l’argent s’est manifesté un principe qui était le fondement de l’échange et de la richesse, de l’enrichissement et du partage. Il était conçu pour nous faciliter la vie et pur nous donner les moyens d’aller vers le Père, mais ce but premier a vite été occulté et les hommes se sont perdus en chemin. L’Ange de l’argent a chuté, il s‘est effondré. Il est devenu un ange malade, tellement malade qu’il est difficile aujourd’hui de parler de l’argent d’une façon pure. Les hommes ont du mal à s’approcher de cet ange en disant des paroles vraies et justes.

Ce sont les Dieux qui donnent l’argent, la richesse, la réussite. Nos ancêtres le savaient et en cela, ils étaient beaucoup plus proches que nous de la vérité. Dans les temps anciens, pour obtenir de l’argent, il fallait travailler, cultiver le blé, créer quelque chose, une richesse, et en donner une partie dans les temples pour faire vivre les prêtres qui, en retour, apportaient aux hommes la bénédiction des Dieux. L’être qui agissait ainsi avait une plus grande fortune dans sa vie, car il avait la bénédiction d’un monde supérieur.

Les hommes avaient le même Dieu, ils étaient des frères. Ils s’entraidaient, car tout était construit à partir du haut. Ils vivaient dans une conscience élargie et un grand respect envers les Dieux. Ils avaient la conscience de ce qu’est la Vie sur la Terre. Alors les récoltes étaient abondantes et les familles protégées. Tout était protégé par l’existence des Dieux, car il y avait un « ciel lumineux », une influence sacré au-dessus de la tête des hommes.

Aujourd’hui, la Bourse est devenue le temple de l’argent. Tous les êtres observent son cours et attendent le retour de ce qu’ils donnent, mais plus rien n’est relié à un monde supérieur ; c’est une chute.

L’argent nous donne aujourd’hui l’illusion d’être indépendants les uns des autres, ce qui n’est pas du tout un enrichissement mais un appauvrissement. Il n’est pas possible de vivre sans argent… c’est pourquoi nous devons guérir l’argent pour nous guérir nous-mêmes et guérir nos relations, qui bien souvent sont déterminées par l’argent. Nous devons donner à l’argent une valeur grande et belle et ainsi notre vie sera grande et belle. Tout travail doit être fait avec honneur. Tous les métiers sont nobles à la base, mais les hommes ne doivent pas travailler pour gagner de l’argent, ils doivent travailler parce que c’est la noblesse.

La vraie richesse est à l’intérieur de l’homme. 

L’argent n’est qu’un moyen pour la réaliser dans le monde extérieur.

L’homme doit prendre conscience que l’argent qu’il possède ne doit pas être mis au service de la mort pour glorifier les apparences extérieures. Bien au contraire, si un homme a la possibilité d’avoir cette énergie, il doit l’utiliser pour construire la gloire du monde divin, pour que la tradition vivante de la Lumière puisse vivre sur la terre et y demeurer. C’est cela, la véritable richesse dans tous les mondes. 

L’homme doit prendre conscience que l’argent qu’il possède ne doit pas être mis au service de la mort pour glorifier les apparences extérieures. Bien au contraire, si un homme a la possibilité d’avoir cette énergie, il doit l’utiliser pour construire la gloire du monde divin, pour que la tradition vivante de la Lumière puisse vivre sur la terre et y demeurer. C’est cela, la véritable richesse dans tous les mondes. Si les hommes qui en ont les moyens ne font pas cela, la grande pauvreté s’abattra sur l’ensemble de l’humanité. Les hommes prisonniers de l’illusion utiliseront de plus en plus toutes leurs ressources pour alimenter le monde extérieur sans jamais connaître aucune possibilité d’être rassasiés. Il faudra toujours et toujours plus, et l’homme deviendra de plus en plus esclave.

 ETRE simplement

L’ARGENT EST UN SERVITEUR ET NON UN MAÎTRE

L’argent est le bienvenu, car sans un système d’échange, nous ne pouvons pas vivre sur la terre. La dignité, c’est de faire de l’argent pour vivre en conformité avec ce que l’on croit être vrai. 

L’argent est un serviteur de la Lumière. Nous ne devons pas vivre pour le serviteur, mais pour le maître. Si le serviteur, l’argent est notre maître, cela veut dire que nous avons été mis en esclavage. Tout doit être pur pour entrer dans un monde supérieur.

La prospérité vient du partage, de la mise en commun pour un monde supérieur. Alors, nous n’avons plus de faux ciel au-dessus de notre tête et de notre destinée. C’est une science da la vie. Ce que tu fais à l’autre, c’est à toi que tu le fais. Ce que tu fais aux mondes subtils qui sont cachés derrière le blé, c’est à toi que tu le fais. Si tu as volé le pain, en te volera ta vie, car tu t’es endetté, le pain ne t’appartenait pas ; il n’appartient qu’à Dieu.

Pour en savoir plus :

L’argent, respecter ses lois pour attirer la richesse. De Olivier Manitara – Ed. Essenia

 Françoise Salaün en partage

 

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

Auteur :francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

SUIVRE CE BLOG

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Amoureusea55ans |
concourspitch2 |
Khattou pierre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lelabadieblog
| Bigotjohan
| Guide de l'ARH débutant