Le pouvoir personnel est dans le recevoir

 

 

Nous vivons en fonction de réflexes selon des croyances profondément ancrées en nous. Ces conditionnements nous amènent à regarder l’autre, à nous comparer à lui et ainsi à mesurer nos manques, nos pertes. Nous nous plaçons en besoin de pour nous réaliser. Ce besoin sollicite toute notre énergie, notre attention dans un environnement qui nous semble hostile puisqu’il ne nous apporte pas la satiété. Nous ne sommes pas heureux. Nous sommes en survie.

Pourtant, nous le recherchons ce bonheur à travers nos projections sociétaires. Nous plaçons l’utilité avant tout : être utile à l’autre, à un groupe, à un mouvement. Par là, nous obtenons de la reconnaissance, le regard de l’autre ou sa réaction. Et qu’elle soit positive ou négative, elle nous permet de nous définir en fonction de l’autre : nous existons puisque l’autre nous remarque.

Un moyen facile de consolider ce retour de l’autre est de donner : son temps, son argent, ses biens, son écoute, son soutien, son désaccord. Donner est un réflexe instinctif qui nous rapproche de l’autre, nous place en interaction. Donner nous offre une satisfaction immédiate mais éphémère : contentement, satisfaction, joie, orgueil, etc. Alors, il nous faut recommencer. Et puis, nous commençons à comprendre que le donner s’appuie sur le recevoir, que nous ne pouvons donner que ce que nous avons. Et progressivement nous nous tournons vers nous.

Recevoir est un acte difficile car il implique notre transparence et notre estime personnelle. C’est un véritable baromètre de positionnement. Il nous donne accès à nos croyances profondes sur notre « mérite » à vivre dans la prospérité. Par exemple, que ressentez-vous/manifestez-vous quand vous recevez un compliment ? De la gêne, du plaisir, de la joie, de la méfiance … ? Pensez à différentes personnes.

Recevoir ramène à une revendication intime : Être. Cela parle d’ouverture, de confiance, de paix et de joie.

D’où recevoir est un acte difficile, voire révolutionnaire dans notre société. Cela signifie se regarder tel qu’on est, en transparence, avec ses blocages et ses peurs, s’accepter dans la bienveillance et la compassion, déposer les armes et ne plus vouloir se protéger de dangers potentiels. Ce n’est pas l’extérieur qui me limite, mais ma définition de Qui Je Suis dans l’Abondance.

L’Abondance s’exprime sous toutes ses formes. Elle ne demande que notre attention et suffisamment de confiance en nous pour croire en elle. Nous en avons fait un questionnement culturel en la compartimentant et en la mettant sous conditions. Plus nous nous aimons et plus nous nous autorisons à recevoir, plus nous en faisons un état naturel.

Si l’Abondance se définit par le Recevoir, alors nous saisissons à quel point cela ne dépend que de nous. C’est enthousiasmant. Nous sommes les créateurs de notre Abondance. Si nous plaçons des limites, nous avons donc le pouvoir de les effacer uniquement en apprenant à recevoir l’Amour que nous nous destinons depuis toujours. Et cela, il suffit de changer notre regard sur nous, d’entrer en apprentissage de notre Beauté, d’aller au-delà des apparences que nous projetons sur notre vie.

Le pouvoir personnel est dans le recevoir.  Ayez confiance en Vous. Vous vous aimez tellement que vous vous destinez le meilleur. Transformez vos limites en champ d’expérimentation.

article de  Miriadan, messages pour le présent

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

Auteur :francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

SUIVRE CE BLOG

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Blog travel lifestyle |
net with web |
Célèbre Maître Marabout PAP... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Piperineforte
| Trioxhydre
| L' Hôtellerie Restaura...