Nos émotions et le système immunitaire

 

 

Le docteur Olivier Soulier nous explique que « chaque connaissance, chaque nouvelle croyance sont profondément inscrites en nous par une expérience affective », que « chaque émotion correspond à une molécule, à une nouvelle réaction ou capacité immunitaire.

Toute émotion va venir toucher notre immunité et pourra au besoin la déprimer. Mais cela veut d’abord dire que toute émotion vient d’abord confronter et remettre en question les émotions précédentes pour tester leur validité.

La nouvelle émotion vient révéler l’échec de nos valeurs. C’est le début d’une grande mutation. Au besoin, cela se traduira par une maladie. » (Biocontact N°141)

Le mouvement inhérent à l’émotion est bien mis en évidence. Le trouble se répand dans l’organisme et se heurte à des vécus antérieurs. Le docteur Soulier termine cet article sur l’immunité naturelle en disant «  je suis libre quand je suis fort. La vraie force c’est d’être soi. »

La vraie force c’est de vivre l’instant présent, d’être dans ses sensations, de les accueillir, de les accepter, de les autoriser à vivre, à s’épanouir. L’immunité  c’est le présent, c’est l’acceptation des émotions, la joie de les manifester afin de les laisser se dissoudre dans la plénitude du sentiment qui lui, se pérennise.

L’émotion est fugace, le sentiment est durable et parfois éternel.

L’attention à nos émotions nous permet de vérifier si notre immunité est fragile ou forte.

Nous pouvons renforcer journellement et naturellement notre immunité en vivant nos émotions pour ce qu’elles sont: la manifestation de la vie présente ou passée.

Vivre nos sensations, sentiments et émotions de l’instant présent ne veut pas dire devenir un épicurien à courte vue, un jouisseur borné qui se contente de « profiter de la vie » avec un instinct animal.  Une sensation peut être agréable à notre corps et pas aux autres parties de notre être. Le sentiment d’insatisfaction qui s’en dégage nous renseigne sur la manière dont nous voulons l’intégrer.

 Amour ressenti

Par exemple :

La femme de mon frère me plaît bien, je la trouve jolie, gentille et elle m’émoustille un peu. Il en a de la chance mon frère!….  Au cours d’une visite que je leur rends, je viens de me blesser et elle s’occupe de me soigner.  Je suis seul avec elle et la proximité de son corps, sa chaleur et son parfum me font tourner la tête. Des frissons me parcourent lorsqu’elle me touche. C’est vraiment très agréable à mon corps. L’idée de l’étreindre et de l’embrasser me traverse… oui,  mais je sens une résistance en moi. Est-ce qu’elle ressent la même chose? Être adulte c’est respecter les autres et se respecter soi-même.

Quelle opinion aurais-je de moi si je cédais à cette pulsion ?  Et puis,  je n’ai pas envie de trahir mon frère et de détruire tant d’années de complicité et de confiance. Je peux choisir d’être pleinement conscient que les sensations déclenchées par le contact physique de ma belle-sœur me sont agréables et soit je les refoule en regrettant de ne pouvoir me « lâcher » tout en engrammant au fond de moi un sentiment de honte et/ou de jalousie, soit je canalise l’émotion consciemment vers un sentiment de responsabilité qui me grandis à mes yeux et renforce la relation que j’ai avec mon frère ainsi que l’affection sincère que je porte à sa femme.

Les sensations de notre corps ne sont pas forcément en cohérence avec notre niveau de conscience, il en va de même pour les ressentis. L’être humain est composé de plusieurs niveaux, appelés aussi corps subtils, qui s’interpénètrent et demandent à être constamment maintenus en harmonie.

Ainsi nous pouvons approcher cet état a-émotionnel que les bouddhistes appellent  le nirvana. Le mouvement fugitif de l’émotion est observé et vécu tellement dans l’instant qu’il disparaît. Chacun peut s’y exercer. Cela change le rapport au temps et ouvre toutes les perspectives de création de la physique quantique. Accueillir les sensations de l’instant et les savourer pour elles-mêmes sans interprétation, sans attentes, sans désir crée un nouveau champ vibratoire.

Nos sensations vibrantes, intenses, sont en harmonie avec les différents plans de l’univers.

                          L’éternité est une succession d’instants présents.

Article de Sylvie Imberdis

 

 

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

Auteur :francesca7

Administratrice du forum LA VIE DEVANT SOI sur http://devantsoi.forumgratuit.org/

SUIVRE CE BLOG

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Blog travel lifestyle |
net with web |
Célèbre Maître Marabout PAP... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Piperineforte
| Trioxhydre
| L' Hôtellerie Restaura...